Dépenses énergétiques en France : les chiffres clés

4 février 2016 - Guide pratique

La réduction des dépenses énergétiques est au cœur des préoccupations de nombreux pays à travers le monde et notamment la France. Que faut-il retenir des dépenses énergétiques en France ? Retour sur les chiffres publiés par le Commissariat général au développement durable en juillet 2015 dans son « Bilan énergétique de la France pour 2014 ».

Les dépenses énergétiques des foyers français

En 2014, les dépenses énergétiques des ménages étaient globalement à la baisse :

  • La dépense courante d’énergie annuelle d’un ménage est passée sous la barre des 3 000 €, et se chiffrait à 2 980 €. Cela représentait une baisse de 7,4 % par rapport à 2013, soit environ 240 €.
  • L’énergie représente 5,7 % de la consommation effective des ménages.
  • Les achats d’énergie des ménages français se chiffraient à 86 milliards d’euros courants. Cela représentait 8,9 % de leurs dépenses réelles hors loyers imputés et services d’intermédiation financière indirectement mesurés.
  • Les dépenses énergétiques dans le logement affichaient une baisse d’environ 11 %, principalement en raison de la douceur de l’hiver 2014. La baisse est évaluée à environ 180 €.

Les dépenses par type d’énergie

La facture énergétique française s’élevait à 54,6 milliards d’euros en 2014, soit un abaissement de 17, 1 % (11 milliards d’euros) par rapport à l’année précédente.

Les produits pétroliers représentaient 82 % de la facture énergétique, soit 45 milliards d’euros et 12,8 % de moins que l’année précédente. Dans le détail, on peut noter que grâce à une baisse des prix significative, la facture en carburant diminuait de 60 € sur l’année.
La facture énergétique du gaz se caractérisait par une baisse prononcée de 27 % et se chiffrait à 10,3 milliards d’euros.
Pour ce qui est du charbon, les dépenses atteignaient 1,4 milliard d’euros. Là encore, une nette diminution, de l’ordre de 25,9 %, était à constater.

 

Pour aller plus loin :