Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 25 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Demande mondiale de pétrole : un ralentissement prévu en 2017

30 août 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Jeudi 11 août 2016, l’AIE (Agence internationale de l’énergie) a publié un rapport prévoyant un ralentissement de la demande mondiale de pétrole en 2017. Pour quelles raisons ? Quelles sont les conséquences à prévoir pour le marché du pétrole ? Le point avec Fioulmarket.

La consommation mondiale en berne l’année prochaine

Le rapport de l’AIE publié jeudi 11 août 2016 prévoit une baisse de la demande mondiale de pétrole l’an prochain. La raison : un contexte économique sombre, aggravé par le Brexit.

On estime ainsi que la demande mondiale augmentera de 1,2 million de barils par jour en 2017, contre 1,4 million cette année. Ces chiffres s’appuient en partie sur les prévisions à la baisse de la croissance mondiale pour 2016 et 2017 du FMI (Fonds monétaire international). Un ralentissement qui pourrait devenir plus important encore en fonction des conséquences, encore incertaines, de la sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Le rééquilibrage du marché du pétrole se poursuit

Le ralentissement de la demande mondiale de pétrole prévu en 2017 n’aura toutefois aucun impact sur le rééquilibrage progressif du marché du pétrole dans les prochains mois. Cela s’explique en raison de plusieurs facteurs :

  • Même si la demande ralentit, elle continue toutefois d’augmenter ;
  • L’offre de pétrole est à la baisse du côté des pays non-membres de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et permet ainsi une diminution progressive des stocks pétroliers. Une tendance amenée à se poursuivre au troisième trimestre 2016.

Il semblerait ainsi que le rééquilibrage du marché de l’or noir par le prix soit bien enclenché. La situation n’est toutefois pas définitive, puisque l’on ignore encore quand et comment la production américaine de pétrole va repartir. Du côté des pays de l’Opep, une nouvelle réunion est prévue fin septembre.

Pour aller plus loin :

Demande énergétique mondiale : comment évoluent nos besoins ?

Le Brexit provoque une baisse du prix du pétrole

Marché du pétrole : vers un rééquilibrage progressif en 2016