Déclaration d’impôt et crédit d’impôt pour la transition énergétique

Publié : 17 mai 2016 - Mis à jour : 20 novembre 2017 - Augmentation du prix du fioul domestique 2018 - TICPE

Si vous avez réalisé des travaux de rénovation énergétique en 2015, vous bénéficiez du CITE, crédit d’impôt pour la transition énergétique. Travaux d’isolation, de rénovation thermique ou d’équipements destinés à économiser l’énergie, découvrez comment remplir votre déclaration d’impôt et bénéficier de votre remise.

CITE : les travaux concernés

Si vous avez effectué des travaux d’isolation ou de rénovation thermique dans votre logement, ou que vous avez fait l’achat d’équipement(s) destiné(s) à économiser l’énergie, vous bénéficiez du crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Toutes vos dépenses doivent être déclarées sur la déclaration spéciale 2042 QE, disponible sur le site www.impots.gouv.fr ou auprès de votre centre des impôts. Vous trouverez sur cette déclaration, la liste de tous les travaux éligibles au CITE et le taux de crédit correspondant.

En pratique, ce taux est de 30 % avec un plafond de 8 000 € de dépenses pour une personne seule et 16 000 € pour un couple pacsé ou marié déclarant leurs impôts en commun, avec 400 € supplémentaires pour chaque personne à charge (enfants, parents…).

Seuls les travaux réalisés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 doivent être mentionnés sur votre déclaration d’impôts 2016. Les travaux réalisés en 2016 seront quant à eux déclarés en 2017. Vous n’êtes pas obligé de joindre les justificatifs et attestations de vos travaux pour bénéficier du CITE. Toutefois, conservez tous ces documents, car ils peuvent vous être demandés par le centre des finances publiques.

Crédit d’impôt : application et cumul avec d’autres aides

Le CITE ne s’applique que sur le prix des équipements et des matériaux hors main-d’œuvre. Deux exceptions existent toutefois :

  • Pour la pose de matériaux d’isolation des parois opaques ;
  • Pour la pose d’un échangeur de chaleur souterrain associé à une pompe à chaleur géothermique.

Quels que soient les travaux et installations effectués, ils doivent être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnue garante de l’environnement). Ces travaux doivent par ailleurs être réalisés dans votre habitation principale achevée depuis 2 ans pour être éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Attention : si vous avez réalisé l’installation et la pose de vos équipements vous-même, vos travaux ne sont pas éligibles au CITE.

Sur votre facture, vous devrez indiquer la nature exacte des travaux effectués, et le coût exact de vos dépenses. Inscrivez également le montant du crédit d’impôt correspondant : l’administration fiscale se charge de calculer et de déduire votre réduction.

Le saviez-vous ?

Le CITE est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ), si votre revenu fiscal de référence de l’année n-2 (2013 pour les revenus de 2015 déclarés en 2016) est inférieur à 25 000 € pour une personne seule et 35 000 € pour un couple imposé en commun, avec 7 500 € supplémentaire par personne à charge.

 

Pour aller plus loin :