Vente flash exceptionnelle

Du 26 au 28 mai

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Les cours du pétrole à la baisse en Asie

22 septembre 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Vendredi dernier, les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie. Les raisons : une hausse de la production du pétrole et l’appréciation du dollar, due aux spéculations concernant la prochaine politique monétaire américaine. Explications.

En Asie, on observe que le baril de Light sweet crude (WTI), la référence américaine du brut, perdait 79 cents à 45,09 $. De son côté le baril de Brent, la référence européenne du brut, cédait 76 cents à 47,25 $.

Cette chute progressive du prix du pétrole s’explique principalement par l’offre excédentaire de l’or noir depuis juin 2014, et une demande qui ne cesse de diminuer. La demande en berne de la Chine et de l’Inde, deux pays piliers dans les importations de barils de pétrole, explique en partie cette chute. De plus, vendredi dernier, les États-Unis avaient annoncé une nouvelle progression hebdomadaire du nombre de puits actifs. À cela s’ajoute une appréciation du dollar, susceptible de rendre le pétrole plus cher pour les investisseurs munis d’autres devises, et donc de réduire davantage la demande.

Cette chute des cours du pétrole est la plus marquée depuis 17 ans. La situation actuelle et les nombreux facteurs allant en faveur d’une chute progressive du prix du baril laissent présager que ce déclin pourrait se poursuivre, peut-être jusqu’à 40 $ selon certains experts.

Pour les investisseurs, tout peut se jouer lors de la réunion informelle des pays de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) qui se tiendra à Alger du 26 au 28 septembre, lors d’un forum énergétique. En effet, la conclusion, ou non, d’un accord de stabilisation de la production pourrait avoir un impact considérable sur les cours du pétrole.

 

Pour aller plus loin :

Baisse du prix du pétrole : quelles causes, et comment relancer le marché ?

Prix du pétrole : les hauts et les bas du marché

Prix du pétrole : comment sont-ils fixés ?