App/hinclude.html.twig

Comment vérifier que sa maison est bien isolée ?

Guide pratique

Publié le 12/02/2020 à 14h00 mis à jour le 14/02/2020 à 10h06

On le sait, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas. Or, l’un des premiers éléments permettant d’économiser l’énergie est l’isolation. Mais comment savoir si votre isolation est suffisamment bonne ? Nous vous donnons quelques astuces pour le vérifier facilement.

Maison non isolée

Devez-vous, ou non, entreprendre des travaux d’envergure pour améliorer l’isolation de votre maison ? Pour le savoir, il faut d’abord parvenir à évaluer la qualité de l’isolation existante.

Les astuces simples pour vérifier l’isolation

Il est assez simple de constater un problème important d’isolation. En effet, à ce moment d l’année, si on ressent rapidement le froid s’insinuer dans sa maison, c’est que l’isolation est perfectible.

Concrètement, vous pouvez poser quelques gestes de base afin de repérer les problèmes d’isolation éventuels au sein de votre logement :

  • passez votre main autour des châssis pour constater la présence éventuelle de courants d’air ;
  • tendez l’oreille pour vérifier si les bruits extérieurs s’entendent fort, même lorsque toutes les portes et fenêtres sont fermées ;
  • vérifiez que vos murs ne présentent pas des traces de moisissures, qui peuvent indiquer un problème d’isolation ou de ventilation.

En hiver, une autre astuce peut être utilisée pour vérifier la qualité de l’isolation de votre toit : s’il a neigé et que la poudreuse disparaît rapidement de votre toiture, c’est que l’isolation du toit est à revoir…

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Si vous souhaitez obtenir un portrait plus précis de la performance énergétique de votre logement – et notamment de son isolation –, il vous faudra passer par un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Cet audit énergétique effectué par des techniciens qualifiés permet d’évaluer votre consommation énergétique, la qualité de votre isolation, la quantité de gaz à effet de serre émis par votre système de chauffage, etc.

Au terme de cet audit, vous aurez une idée précise des points les plus problématiques en ce qui concerne l’isolation de votre logement : mur, plafond, menuiseries, planchers… Le DPE vous permettra également d’identifier les ponts thermiques au sein de votre maison, c’est-à-dire les endroits où l’isolation est déficiente et où la résistance thermique est donc moins élevée.

Grâce au DPE, vous pourrez aussi prioriser les travaux les plus importants à réaliser pour isoler au mieux votre logement et, éventuellement, en savoir plus sur les matériaux d’isolation à privilégier.

Une bonne isolation… et une bonne ventilation

On l’oublie parfois, mais une maison saine doit également être correctement aérée. Si vous procédez à une isolation complète de votre logement, pensez aussi à installer un système de ventilation performant. Aujourd’hui, la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) s’est généralisée dans les nouveaux bâtiments. Elle permet de renouveler constamment l’air intérieur. Deux types de VMC existent :

  • la VMC simple flux, qui permet à l’air frais venant de l’extérieur de traverser toutes les pièces du logement avant d’être expulsé hors de la maison ;
  • la VMC double flux, qui récupère la chaleur contenue dans l’air vicié pour la transmettre au circuit d’air neuf, limitant ainsi la perte de chaleur au sein du logement.

Si vous n’avez pas l’opportunité d’opter pour l’une de ces solutions, veillez à aérer chaque pièce de votre logement durant quelques minutes, chaque jour.

 

Pour aller plus loin :