App/hinclude.html.twig

Comment les mesures prises par la Fed pourraient impacter le prix du fioul ?

Actualités du fioul

Publié le 31/03/2020 à 12h00 mis à jour le 31/03/2020 à 10h52

En pleine crise du coronavirus, la Réserve fédérale des États-Unis (ou Fed, la banque centrale des États-Unis) a annoncé une série de mesures en soutien à l’économie du pays. Celles-ci ont eu pour effet de relancer quelque peu les marchés pétroliers. Avec quel effet sur le prix du fioul ?

Mesures prises par la fed

C’est peu dire que le cours du pétrole a été sérieusement impacté par le crise du coronavirus. Les dernières mesures de la Réserve fédérale américaine – l’équivalent d’une banque centrale – pourraient toutefois avoir un impact sur la trajectoire du brut et de ses produits dérivés comme le fioul.

Le baril de Brent, de 68 à 22 dollars

Pour bien comprendre la portée de la crise qui touche le secteur pétrolier, il suffit de jeter un œil à l’évolution du cours du baril de Brent depuis le début du mois de janvier. Alors qu’il s’échangeait encore contre plus de 68 dollars en début d’année, son prix est aujourd’hui situé aux environs de 22 dollars, un montant historiquement bas.

Le prix du fioul étant principalement influencé par le niveau du cours du pétrole, cette énergie coûte donc également bien moins cher aujourd’hui qu’il y a trois mois.

Les mesures de la Réserve fédérale

Les mesures de la Réserve fédérale américaine pourraient pourtant, nous le disions, impacter le cours du pétrole. En quoi consistent-elles ? Il s’agit en réalité d’une large variété de mesures :

  • abaissement du taux directeur ;

  • mise en place d’un programme de prêts aux PME ;

  • rachat de bons du Trésor ;

  • rachat de titres adossés à des créances hypothécaires ;

  • mesures pour aider le marché des prêts étudiants ;

  • etc.

Suite à l’annonce de ces mesures, le 23 mars dernier, le baril WTI s’est envolé de près de 15% en 24h. Idem pour le baril de Brent, qui a connu une hausse de 10%.

Quelle influence de ces mesures dans le temps ?

Cela dit, on peut se poser la question de savoir si ces mesures auront réellement une influence durable sur le cours du pétrole et, donc, sur le prix du fioul. Pour certains analystes, ce n’est pas forcément le cas : tout l’argent qu’on investira pour soutenir l’économie ne conduira pas forcément les populations à remonter de sitôt dans un avion…

Or, le problème principale que connaît aujourd’hui le marché pétrolier est bien celui d’une demande en chute libre. Alors que la production est toujours soutenue – notamment en raison de l’augmentation décidée unilatéralement par l’Arabie Saoudite – l’activité économique est, elle, complètement ralentie et les besoins en pétrole sont donc très limités à l’échelle globale. Ce déséquilibre offre-demande entraîne une chute générale des prix.

Si la Réserve fédérale américaine a contribué à produire un léger sursaut sur la courbe du cours du brut, on peut donc légitimement douter que ses mesures aient réellement une influence dans le temps. Seule la fin de l’épidémie pourrait sans doute permettre aux prix de regagner des couleurs…

~~debut_liens_preview~~
https://www.fioulmarket.fr/actualites/prix-petrole-comment-sont-ils-fixes https://www.fioulmarket.fr/actualites/prix-du-petrole-pourquoi-tant-de-fluctuations https://www.fioulmarket.fr/actualites/reserve-federale-americaine-et-prix-du-petrole-quel-lien
~~fin_liens_preview~~