App/hinclude.html.twig

Comment le prix du fioul va-t-il évoluer en 2024 ?

Actualités du fioul

Publié le 10/01/2024 à 11h47

En 2023, le cours du baril a oscillé entre 70 et 95 dollars alors que les projections l’attendaient aux alentours de 100, voire 115 dollars. Sachant que le cours du pétrole impacte directement celui du fioul, quelles sont projections pour l’année qui débute ? Estimations des experts, impact des crises géopolitiques : découvrez les estimations concernant l’évolution du prix du fioul en 2024.

Prix du fioul en 2024

Quels facteurs peuvent influer sur le prix du fioul en 2024 ?

Le prix du fioul est étroitement lié au cours du pétrole. C’est donc la courbe de ce dernier qui va directement impacter le coût du fioul durant l’année 2024.

Différents facteurs peuvent impacter le cours du pétrole. Parmi les principaux, on peut notamment citer :

  • Les tensions géopolitiques : les relations et les crises internationales ont une incidence directe sur le prix des barils de pétrole. La situation au Moyen-Orient, notamment entre Israël et la Palestine, ont par exemple eu un effet direct sur le cours du pétrole en 2023, et cela pourrait se poursuivre en 2024.
  • La production de pétrole et la demande mondiale : pour schématiser, plus la production du pétrole est importante, moins les prix seront élevés. À l’inverse, si la production est faible, les prix auront tendance à augmenter.
  • La valeur du dollar par rapport à l’euro : le cours du pétrole étant coté en dollars, le taux de change entre la monnaie américaine et européenne peut avoir une influence. Plus clairement, les prix ont tendance à augmenter lorsque le dollar est plus faible que l’euro.

À lire aussi : Quels sont les facteurs qui font fluctuer le prix du pétrole ?

Prix du fioul en 2024 : quelles prévisions ?

L’évolution du prix du fioul pourrait connaître une hausse sur l’année 2024. Il s’agit là de simples projections basées sur les estimations réalisées en fin d’année 2023 par l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et l’OPEP+.

Prix du fioul en 2024 selon l’AIE

L’AIE est une organisation intergouvernementale, composée de 30 pays membres, aidant notamment les gouvernements à prendre des mesures conjointes face aux potentielles ruptures d’approvisionnement pétrolier.

Dans un rapport d’octobre 2023, l’Agence internationale de l’énergie prévoit un prix moyen du baril de pétrole à 95 dollars sur l’année 2024, contre une moyenne de 83 dollars le baril en 2023. La demande mondiale de pétrole pourrait ainsi augmenter de 900 000 barils par jour, en 2024.

Cette hausse des prix estimée par l’AIE entre 10 et 20 %sur 2024 pourrait notamment s’expliquer par la poursuite des conflits géopolitiques en Ukraine et au Moyen-Orient.

Prix du fioul en 2024 selon l’OPEP+

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP+) rassemble 23 pays producteurs de pétrole qui œuvrent pour stabiliser les prix des barils.

Dans un rapport datant lui aussi d’octobre 2023, l’OPEP+ anticipe la croissance de la demande mondiale à 2,25 millions de barils de pétrole par jour sur l’année 2024, une croissance de 2,44 millions de barils quotidiens en 2023.

Sur la base de cette projection, l’organisation intergouvernementale prévoit elle aussi une augmentation du prix moyen du baril de pétrole de l’ordre de 5 à 10 % par rapport à 2023. Conséquence : le prix du fioul devrait lui aussi voir son prix augmenter sur l’année qui débute.

 

 

Prix du fioul : une tendance difficile à estimer

Si le prix du fioul en 2024 devrait augmenter, il ne s’agit là que de simples projections des experts internationaux. Il est important de rappeler que les tendances sur une année restent difficiles à anticiper car elles dépendent de nombreux éléments, voire scénarios.

Comme expliqué ci-dessus, outre l'offre et la demande internationale et les évolutions du taux de change dollar/euro, les crises géopolitiques impactent directement la production, le transport et la distribution du pétrole.

Ainsi, la guerre en Ukraine et le conflit israélo-palestinien – source de tensions entre Israël et l’Iran – pourraient affecter l’approvisionnement en pétrole depuis ces régions du monde. Une situation qui pourrait entraîner une offre limitée dans un contexte de demande mondiale forte.

À lire aussi : Fioul domestique 2023 : bilan et perspectives 2024

 

 

~~debut_liens_preview~~
https://www.fioulmarket.fr/actualites/a-moins-de-1200-euros-les-1000-litres-les-prix-du-fioul-au-plus-bas-depuis-6-mois https://www.fioulmarket.fr/actualites/prix-fioul-nouvelle-chute-des-prix-en-decembre https://www.fioulmarket.fr/actualites/le-prix-du-fioul-a-la-baisse-pour-cloturer-2023
~~fin_liens_preview~~