Chute des prix du pétrole : le budget énergie des Français s’allège

2 mars 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

La chute des prix du pétrole qui s’opère depuis plusieurs mois déjà profite au budget énergie des foyers français. Des comportements plus responsables au quotidien, et une meilleure gestion de l’énergie sont aussi responsables de la baisse de cette dépense mensuelle.

Chute des prix du pétrole : le budget énergie des Français s’allège

Un budget énergie en baisse en ce début d’année 2015

Les Français dépensent environ 192€ par mois pour couvrir leurs besoins en énergie, soit 15€ de moins (-7%) que le budget énergie moyen en 2014 et autant qu’en 2012, d’après le baromètre Sofinco. En cause, la chute des prix du pétrole de plus de 50% depuis l’été 2014 qui se répercute sur les dépenses des ménages. En effet, la baisse continue des prix du pétrole s’est logiquement répercutée sur le prix du fioul, mais aussi sur le prix du gaz jusqu’en septembre 2014. Une aubaine qui allègera le budget énergie de 7,4 millions de foyers de l’Hexagone.

Un budget énergie maîtrisé en consommant mieux

Toujours selon l’enquête de Sofinco, 97% des Français déclarent avoir adopté un comportement plus responsable pour réduire leur budget énergie. Une attitude qui se concrétise en faisant tourner les appareils électroménagers (machine à laver, lave-vaisselle) lorsqu’ils sont pleins, en remplaçant les bains par des douches ou encore en éteignant les appareils électriques au lieu de les laisser en mode veille. 74% des foyers affirment par ailleurs avoir opté pour des appareils à faible consommation pour leurs achats récents ; cependant, seuls 21% des consommateurs maîtrisent leur budget en faisant jouer la concurrence entre les différents fournisseurs d’énergie.

 

Le saviez-vous ?

De nombreux éco-gestes permettent de faire des économies sensibles au quotidien, sans sacrifier son confort pour autant. Pour faire diminuer votre facture de chauffage, qui représente en moyenne 60% du budget énergie des Français, pensez à fermer les volets dès que la nuit tombe, baissez le thermostat lorsque vous êtes absent en journée et pensez à bien entretenir votre chaudière si vous en avez une.

Quelle place pour la transition énergétique ?

Si 90% des personnes interrogées sont favorables à l’idée de réaliser des travaux pour réduire leurs dépenses énergétiques, seules 35% d’entre elles affirment être passées à l’acte, pour isoler des combles dans 41% des cas, ou pour poser du double vitrage chez 58% des sondés. Cependant, pour des raisons financières, 75% du panel n’envisagent pas de changer de type d’énergie au profit d’une énergie renouvelable. En cause, l’impact financier que ce type de travaux engendre selon un Français sur deux. Un constat que la chute des prix du pétrole n’aide pas à faire évoluer.

 

Pour aller plus loin :