Chauffage au fioul domestique : les éco-innovations

8 novembre 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

La consommation annuelle en fioul domestique d’une maison a considérablement diminué depuis plus de 30 ans. Auparavant comprise entre 3 000 et 4 000 litres, elle est aujourd’hui d’environ 700 litres. Dès lors, pour proposer des produits toujours plus économiques et écologiques, les fabricants de chaudières doivent innover en respectant les directives européennes.

consommation_fioul

Des chaudières toujours plus respectueuses de l’environnement

Selon une étude du CEREN en 2010, 22 % des maisons individuelles en France sont chauffées au fioul domestique. En outre, une chaudière sur quatre a plus de 25 ans. Le renouvellement du parc national est donc un enjeu économique de premier ordre. D’ailleurs, les nouveaux matériels de chauffage ont tout pour séduire les consommateurs, notamment la possibilité de réduire la facture énergétique d’environ 30 %. Par ailleurs, le remplacement de ces anciennes chaudières permettrait de diminuer les émissions de gaz à effet de serre d’environ une tonne par an.

Depuis l’entrée en vigueur en septembre 2015 de la directive européenne « Éco-conception », la chaudière à condensation est devenue obligatoire lors de travaux de changement de chaudière au fioul domestique. Actuellement, elle est la seule chaudière à répondre aux exigences techniques de cette directive qui prend en compte le bilan environnemental des produits, de sa fabrication à sa destruction.

Une meilleure information pour les consommateurs

La directive européenne « Labelling » permet d’indiquer aux consommateurs les performances globales de l’installation de chauffage, son niveau d’émissions d’oxydes d’azote et son niveau sonore. Cet étiquetage des matériels de chauffage est dorénavant comparable à celui des appareils ménagers.

Dernières innovations techniques pour les chaudières au fioul domestique

Pour répondre aux durcissements des exigences européennes d’ici 2019, les fabricants de matériels de chauffage relèvent dès à présent des défis techniques :

  • Produire simultanément de la chaleur, de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité avec la chaudière micro-cogénération ;
  • Utiliser les fonctionnalités de la pompe à chaleur avec les chaudières au gaz thermodynamiques ;
  • Améliorer les performances écologiques des brûleurs : supprimer les émissions de CO2, réduire les émissions d’oxydes d’azote, moduler la puissance en fonction des besoins réels en chaleur.

L’enjeu de ces innovations pour le chauffage est l’accès à un marché standardisé à l’échelle des pays membres de l’Union européenne pour les fabricants de chaudières au fioul domestique. Pour le consommateur, c’est la garantie d’une installation performante. Le seul bémol reste encore le prix de ces innovations qui peut être toutefois atténué par les aides financières proposées par l’État.

 

Le saviez-vous ?Pour réaliser des économies d’énergie, pensez à baisser votre chauffage. En passant de 20 °C à 19 °C, vous réduirez votre facture énergétique de 7 %.

 

Pour aller plus loin :