Le chauffage devient un système et non plus un produit

18 février 2016 - Guide pratique

On a longtemps privilégié un mode de chauffage unique : gaz, fioul, électrique… Mais, comme dans l’automobile, les systèmes hybrides se développent pour allier performances, économies et préservation de l’environnement.

Penser son chauffage comme un système

Les modes de chauffage ont évolué au fil des années. Après l’ère de la cheminée, les radiateurs ont ensuite rapidement dominé le marché.
À présent, entre les innovations technologiques et la prise de conscience écologique, de nouveaux systèmes de chauffage ont vu le jour : plancher chauffant, pompe à chaleur, etc. Chacun pouvant s’adapter à différentes sources d’énergie : géothermie, panneaux solaires…

Mais aucun chauffage n’est parfait à 100 % pour une habitation.Une chaudière au fioul va permettre d’avoir une chaleur homogène tout au long de la journée, mais utilise une ressource limitée et dont le prix varie fortement, tandis qu’une pompe à chaleur aura un meilleur rendement mais sera moins efficace dans une région froide.

Dorénavant, il est recommandé de ne plus penser uniquement au produit. Il faut penser au système de chauffage de manière globale. 

Les systèmes de chauffage hybrides, un bon compromis

Les concepteurs de chauffage n’ont pas attendu la COP21 pour créer des systèmes de chauffage à la fois écologiques et performants. Ils ont aussi mis au point des solutions hybrides qui répondent aux besoins de chauffage d’un foyer, ainsi qu’aux besoins de production d’eau chaude sanitaire. Ces chauffages hybrides allient deux sources d’énergie ou plus, dont au moins une renouvelable.

Par exemple, une chaudière au fioul peut être associée à une pompe à chaleur ou encore à des panneaux photovoltaïques pour faire fonctionner le ballon d’eau chaude.
Les avantages de ces systèmes de chauffage innovants sont multiples car un chauffage hybride permettra de faire des économies sur la facture d’énergie de l’ordre de 10 %, mais constituera également une solution plus écologique. En effet, un même foyer va consommer moins de ressources polluantes.

Un système hybride peut s’installer aussi bien dans un bâtiment rénové, en remplacement d’une vieille chaudière au fioul par exemple, que dans une maison neuve.

Une chaudière hybride est un système dit « intelligent ». En fonction du moment de la journée, de la température extérieure et des conditions climatiques, l’appareil va choisir la source d’énergie offrant le meilleur rendement. Vous pouvez également réguler le système manuellement pour faire fonctionner le générateur de votre choix.

Vous pouvez bénéficier d’une aide financière de l’État pour l’installation d’une chaudière hybride à votre domicile. En effet, sous certaines conditions, vous pouvez être éligible à un éco-prêt à taux zéro, un crédit d’impôt ou encore à la TVA à taux réduit (5,5%). N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour l’installation d’une chaudière hybride.

Pour aller plus loin :