Chaudières à condensation fioul : quel conduit choisir ?

17 mai 2016 - Guide pratique

L’installation d’une chaudière à condensation fioul nécessite la mise en place d’un conduit de fumée. Quelles sont les règles à respecter pour choisir un tuyau adapté ? Comment choisir un conduit de fumée règlementaire ? Fioulmarket vous oriente.

Règles générales pour choisir un conduit de chaudière

L’installation d’un conduit de fumée pour une chaudière à condensation fioul est encadrée par une réglementation spécifique qu’il convient de connaître au moment de choisir son conduit.

La toiture

Une hauteur minimale doit être observée pour la sortie de toit d’un conduit de chaudière. Cette hauteur varie en fonction de la toiture :

  • Si le toit est incliné à plus de 15° : une distance d’au moins 40 cm doit être respectée par rapport à la hauteur du faîtage de la toiture ;
  • S’il s’agit d’une toiture-terrasse ou que la pente est inférieure à 15° : la hauteur à respecter est d’au moins 1,20 mètre (ou 1 mètre si la hauteur de l’acrotère est de plus de 20 cm).

L’installation du conduit de fumée

Le conduit de fumée doit répondre à des exigences particulières :

  • Seuls 2 changements de direction sont autorisés ;
  • Le diamètre hydraulique du conduit de fumée doit rester le même sur toute sa hauteur ;
  • Un té de purge doit se situer au bas du conduit si celui-ci est en métal.

À noter : dans le cas d’une chaudière à condensation fioul, un traitement des condensats est fortement recommandé.

 

Choisir un conduit de fumée adapté à sa chaudière à condensation fioul

Entre les types de conduit existants et les différentes désignations, il peut être difficile de choisir le bon conduit de fumée pour sa chaudière à condensation fioul.

Comment lire la désignation d’un conduit de fumée ?

Chaque conduit de chaudière fait l’objet d’une désignation normative qui facilite son identification. Cette désignation est encadrée par la norme NF EN 1443 et comprend :

  • La classe de température ;
  • La classe de résistance à la pression ;
  • Une lettre indiquant s’il s’agit d’un conduit sec (chaudières standards) ou humide (pour les chaudières à condensation) ;
  • La classe de corrosion ;
  • Une lettre (G ou O) précisant si le conduit peut résister à un feu de cheminée ;
  • La distance de sécurité minimale.

Chaudière à condensation fioul : les types de conduit disponibles

Pour l’évacuation d’une chaudière à condensation fioul, plusieurs types de conduit de fumée sont proposés :

  • Conduit métallique résistant à la corrosion : vérifiez les caractéristiques de la chaudière ou du condenseur
  • Conduit maçonné et tubé résistant à la corrosion ;
  • Conduit fabriqué en un matériau spécifique (plastique polymère, céramique, etc.) apte aux températures de fumée de la chaudière

Astuce : il est possible de réutiliser un conduit ancien si celui-ci respecte toutes les exigences attendues.
Bon à savoir : quel que soit le type de conduit de fumée sélectionné, il faut toujours en vérifier la vacuité, l’étanchéité et la conformité à la réglementation en vigueur avant de le mettre en place.

 

 

Pour aller plus loin :

Changement de chaudière : cumulez crédit d’impôt et éco-PTZ

Entretien d’une chaudière au fioul : le nettoyage des conduits de fumée

Quel prix pour ma chaudière fioul à condensation ?