Chaudière au fioul : faire des économies d’énergie en quelques gestes

Publié : 7 septembre 2016 - Mis à jour : 20 novembre 2017 - Guide pratique

Thermostat mal réglé, radiateurs encombrés, temps d’aération trop longs : au quotidien, nous effectuons de nombreux petits gestes, en apparence anodins, mais qui ont un poids sur notre facture énergétique.
Retrouvez tous les bons réflexes à adopter pour faire des économies d’énergie et optimiser la chaleur produite par votre chaudière au fioul.

Économies d’énergie : des degrés en moins, des euros en plus

En termes de chauffage, le simple fait de baisser votre thermostat de quelques degrés vous permet de faire des économies significatives, sans empiéter sur votre confort.

Au quotidien

Les Français sont nombreux à surchauffer leur logement sans forcément le savoir. En règle générale, gardez à l’esprit que chaque degré en moins correspond à une économie d’énergie de 7 % de votre consommation globale. Inutile de couper votre chauffage pendant tout l’hiver pour autant. Dans l’idéal, voici les températures à maintenir dans chacune des pièces de votre foyer :

  • Chambre adultes et enfants : 16 °C ;
  • Chambre de bébé et jeunes enfants : 18 °C ;
  • Salon, cuisine et salle à manger : 19/20 °C ;
  • Bureau : 21/22 °C ;
  • Salle de bains : 24 °C.

Pour maîtriser au mieux la température de chaque pièce, un thermostat d’ambiance ou programmable vous permettra de réguler ou de programmer la température dans chaque pièce, selon le moment de la journée.

En cas d’absence

La question se pose régulièrement : faut-il baisser ou couper le chauffage en cas d’absence pour faire des économies d’énergie ?
Si vous vous absentez pendant moins de 48 h (en week-end, pour aller travailler, faire une longue course...), il est préférable de baisser la température de votre logement de 3 ou 4 °C, pour maintenir une température moyenne d’environ 15 °C. En effet, sur une période courte, couper et réactiver le chauffage sera plus coûteux que de diminuer sa puissance, car les meubles et les murs sont des « masses inertes », qui mettent du temps à se réchauffer.

En hiver, en cas d’absence de plus de 48 h, pensez à basculer votre chaudière au fioul et/ou vos radiateurs en mode « hors gel », pour protéger vos conduites d’eau par grand froid.

Les « gestes qui sauvent » pour économiser l’énergie

Au-delà des températures à respecter pour votre logement, de nombreux gestes peuvent vous permettre de faire des économies d’énergie au quotidien :

  • La nuit, fermez systématiquement vos volets, mais aussi vos rideaux, qui constituent un rempart contre les infiltrations du froid et des courants d’air ;
  • Ne disposez rien sur ou devant vos radiateurs qui pourrait gêner la diffusion de la chaleur. Ne faites pas sécher de linge dessus, et veillez à ce que vos rideaux ne les recouvrent pas ;
  • L’aération de votre logement est indispensable. Toutefois, ne dépassez pas 5 minutes par pièces, et aérez-les pièces les unes après les autres si possible. Cela évitera que le froid ne s’engouffre trop vite chez vous, vous obligeant à monter le thermostat pour vous réchauffer.

 

Pour aller plus loin :

Électroménager : des gestes simples pour faire des économies d’énergie

Consommation d’eau : les astuces pour faire des économies

Comment faire des économies d’énergie