La chaudière fioul basse température est-elle éligible au CITE ?

23 septembre 2016 - Guide pratique

Il existe différents modèles de chaudières au fioul domestique. Parmi elles, la chaudière basse température et la chaudière à condensation sont deux modèles permettant une consommation réduite d’énergie par rapport aux modèles classiques. Toutefois, les aides disponibles ne sont pas les mêmes. Crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah… Le point sur les aides disponibles, avec Fioulmarket.

Chaudière fioul basse température : quelles aides ?

La chaudière fioul basse température fonctionne, comme son nom l’indique, en chauffant l’eau à une température plus basse qu’une chaudière classique. À titre d’exemple, une chaudière fioul basse température chauffera l’eau jusqu’à 50°C maximum, contre 90°C pour un modèle standard.

Toutefois, ce modèle ne fonctionne pas de manière optimale. Si elle consomme moins de fioul domestique que les modèles classiques, elle est toutefois plus énergivore que la chaudière à condensation. C’est la raison pour laquelle cette dernière n’est pas éligible au CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), ni à la prime énergie. En termes d’efficacité énergétique et d’aides disponibles, la chaudière fioul à condensation est alors un choix judicieux.

Chaudière à condensation et crédit d’impôt

Lachaudière fioul à condensation est une solution de chauffage performante pour votre logement. Elle fonctionne en récupérant l’énergie produite lors de la combustion du fioul afin de chauffer l’eau du circuit de chauffage. Les avantages sont nombreux : rendement énergétique supérieur à 100 %, économies de combustible et appareil moins polluant.

Pour vous aider à financer vos travaux d’installation, de nombreuses aides sont disponibles :

  • la prime énergie ;
  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : profitez d’un taux unique de 30 % sur le montant des dépenses éligibles ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • les aides de l’Anah ;
  • le taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • les aides des collectivités territoriales.

Pour rappel, le crédit d’impôt est soumis à des critères d’obtention :

  • vous devez être propriétaire ou locataire d’un logement de plus de 2 ans ;
  • l’habitation doit être votre résidence principale ;
  • le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € pour une personne seule, et 16 000 € pour un couple ;
  • vous devez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

 

Le saviez-vous ?
La saison estivale est la période idéale pour installer votre nouvelle chaudière au fioul. En effet, les travaux seront facilités par les températures douces et vous profiterez d’une meilleure disponibilité des installateurs.

 

Pour aller plus loin :