Vente flash exceptionnelle

Du 26 au 28 mai

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Chaudière : comment régler le circulateur de chauffage ?

30 décembre 2015 - Guide pratique

Présent sur les chaudières au fioul ou au gaz, le circulateur de chauffage doit être bien réglé pour éviter la surconsommation d’énergie et assurer un fonctionnement optimal de la chaudière. Fioulmarket vous livre des conseils pratiques pour bien régler un circulateur de chauffage.

Chauffage au fioul

Rappel : le circulateur de chauffage, c’est quoi ?

Pièce essentielle d’une chaudière, le circulateur de chauffage prend la forme d’un moteur électrique doté d’une roue à aubes. Son rôle est d’assurer la circulation du liquide caloporteur dans la tuyauterie et de faire remonter la pression. Il permet ainsi à la chaleur de rejoindre facilement les émetteurs (radiateurs, plancher chauffant) et de revenir ensuite vers la chaudière pour un nouveau cycle de chauffe.

Bien régler son circulateur de chauffage

En veillant à bien régler le circulateur de chauffage, vous ferez plus d’économies au quotidien et vous gagnerez en confort thermique en hiver.

Quelques précautions avant de commencer le réglage

Avant toute modification sur le circulateur de chauffage, prenez le temps de noter les réglages initiaux afin de pouvoir y revenir si les nouveaux ne vous donnaient pas satisfaction. Relevez également régulièrement les compteurs d’électricité, de gaz ou de fioul pour surveiller votre consommation énergétique et remarquer d’éventuels changements.

Ralentir le circulateur de chauffage

Sur la plupart des installations, le circulateur de chauffage est réglé sur une position de marche trop rapide. Dans ce cas, plusieurs problèmes peuvent apparaître :

  • La chaleur n’est pas correctement diffusée dans les radiateurs, car le liquide caloporteur circule trop rapidement dans la tuyauterie. Avant d’agir, il faut contrôler la température du liquide au départ et à l’arrivée : plus la température extérieure est basse, plus l’écart de température est important. Si moins de 3°C sont constatés, il faut baisser la vitesse de rotation du circulateur ;
  • Du bruit se fait entendre depuis les tuyaux ;
  • Une importante quantité d’électricité est gaspillée.

Attention : pour réguler des radiateurs qui chauffent plus ou moins fort selon leur emplacement, il faut faire appel à un spécialiste qui pourra intervenir sur le débit d’eau alimentant les radiateurs.

Arrêter le circulateur de chauffage en été

En été, le circulateur de chauffage ne doit pas fonctionner en continu sous peine de consommer inutilement de l’électricité. Si votre installation est ancienne, vous pouvez arrêter le circulateur à l’aide d’un commutateur dédié ou d’un interrupteur sur le tableau électrique. Les chaudières plus récentes disposent quant à elle d’un mode été qui active automatique le circulateur de temps à autre pour que celui-ci ne se grippe pas.

Un modèle adapté aux besoins

Outre le réglage, c’est avant tout la puissance du circulateur de chauffage qui doit être adaptée aux besoins réels. Un circulateur trop puissant entraîne une surconsommation d’énergie et une perte de confort thermique.

 

Pour aller plus loin :