App/hinclude.html.twig

Blocage du canal de Suez : les cours du pétrole fébriles, le prix du fioul aussi

Actualités du fioul

Publié le 30/03/2021 à 10h01

prix du fioul blocage canal de Suez

Mardi 23 mars, le porte-conteneur Ever Given s'est embourbé dans le canal de Suez, bloquant la route à 400 cargos. Résultat : 9,6 milliards de dollars de marchandises qui ne peuvent être livrées, et des cours du pétrole qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Pourquoi le canal de Suez a-t-il été bloqué pendant près d'une semaine ?

C'est l'histoire d'un bateau coincé qui a perturbé le monde entier. Mardi 23 mars, le porte-conteneur Ever Given (220 000 tonnes et 400 mètres de long), s'est coincé dans l'une des parties les plus étroites du canal de Suez, qui relie l'Europe à l'Asie, en Égypte. En cause : des vents violents et une tempête de sable. Conséquence ? Pas moins de 400 navires qui restent dans l’attente pour traverser le canal, voie stratégique par laquelle transite près de 10 % du commerce maritime international !

Les opérations de déblocage sont lancées depuis plusieurs jours. Dans l’après-midi du 29 mars, l'Autorité du canal de Suez a annoncé la « reprise du trafic », ce qui laisse entrevoir un retour rapide à la normale. En attendant, 9,6 milliards de dollars de marchandises ne peuvent être livrées. Les inquiétudes se concentrent notamment sur les cargaisons d'animaux : 11 cargos partis de Roumanie transportent du bétail vivant et 130 000 ovins seraient en grand danger.

Les conséquences du blocage du canal de Suez sur le marché du pétrole

Les conséquences se font aussi sentir sur le marché du pétrole, puisqu'une cargaison d'or noir venue d'Iran en direction de Syrie est retardée par le blocage. Aussi, les autorités syriennes ont décidé de rationner la distribution de carburant pour éviter les risques de pénurie, dans un pays déjà en proie à la guerre et à une grave crise économique. L'Europe pourrait aussi rencontrer des retards de livraison de pétrole brut. Un problème toutefois temporaire, et qui peut se régler en passant par les États-Unis plutôt que par le Moyen-Orient.

Et les cours du pétrole dans tout ça ? Depuis une semaine, ils jouent au yoyo. Par crainte d'une perturbation de l'approvisionnement en pétrole, les cours ont grimpé en flèche au lendemain du blocage de l'Ever Given. Avant de chuter d'environ 4 % le jour suivant, en raison d'un effet de balancier, pour remonter vendredi 26 mars et atteindre 63,08 dollars pour le baril de Brent, et 59,76 dollars pour celui de WTI américain.

Selon les experts, cette volatilité des cours du pétrole devrait se poursuivre, alimentée par les incertitudes autour de la crise de la COVID-19 et de la troisième vague qui commence à déferler sur bon nombre de pays. Le tout alors que la vaccination n'est pas assez avancée pour produire suffisamment d'effets.

 

 

À lire aussi : Prix du fioul domestique : semaine du 29 mars

Crise de Suez : le prix du fioul est-il impacté ?

Le prix du baril de pétrole brut prend donc des allures de montagnes russes. Celui du prix du fioul aussi ! Rappelons qu'il est, en effet, étroitement corrélé au prix de l'or noir. Pour éviter les mauvaises surprises, il peut s'avérer intéressant de commander son fioul dès à présent, mais également d'effectuer son entretien de chaudière afin de réaliser des économies substantielles.

 

À lire aussi : Prix du fioul en 2021 : à quoi peut-on s'attendre ?

~~debut_liens_preview~~

https://www.fioulmarket.fr/actualites/quels-sont-les-plus-gros-producteurs-de-petrole-au-monde https://www.fioulmarket.fr/actualites/nos-astuces-pour-profiter-d-un-fioul-moins-cher-a-domicile https://www.fioulmarket.fr/actualites/le-fioul-2e-energie-la-moins-chere-du-marche-en-2020
~~fin_liens_preview~~