Bientôt la fin de la baisse du prix du pétrole ?

21 mars 2016 - Guide pratique

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) vient de publier son rapport mensuel sur le marché du pétrole. Selon le document, de nombreux éléments sont réunis pour que le prix du pétrole reparte à la hausse.

Pétrole : la production de barils diminue

Depuis des mois, le prix du pétrole était à la baisse et avait atteint des niveaux jamais vus depuis 12 ans ; le prix du baril de l’or noir étant même passé sous la barre symbolique des 30 $.
Mais, dans son rapport mensuel, l’Agence internationale de l’énergie annonce du changement et le prix du pétrole devrait repartir à la hausse pour enfin revenir à l’équilibre courant 2017.

L’AIE donne plusieurs explications à cette annonce :

  • La production de barils par jour a baissé au niveau mondial au mois de février (moins 180 000 barils par jour par rapport à janvier) ;
  • Une nouvelle diminution est attendue en mars. L’AIE prévoit une baisse de la production des pays non-membres de l’Opep de 750 000 barils par jour (bjp), dont 530 000 bjp de moins rien que pour les États-Unis.
  • Le retour du pétrole iranien sur le marché de l’or noir a été moins fort qu’attendu. Le pays a livré seulement 220 000 de bjp en février alors que Téhéran avait avancé le chiffre de 1 million de bjp ;
  • L’Arabie saoudite et la Russie ont annoncé être en faveur d’une réduction de la production de barils de pétrole. Mais cette décision n’a pas encore été actée ;
  • Les excédents de pétrole devraient être moins importants au second semestre 2016 car la consommation de pétrole a augmenté (l’AIE prévoit une demande de 1,2 million de bpj en 2016).

Le prix du pétrole repart à la hausse

Cette déclaration de l’AIE a créé la surprise sur les marchés. Le prix du pétrole avait déjà fait un bond de 30 % lorsque la Russie et l’Arabie saoudite ont annoncé leur volonté de réduire leur production. Après la publication du rapport de l’AIE, le prix du baril de WTI est passé à 39 $, son plus haut niveau depuis début janvier.
Les signaux semblent donc se mettre au vert : le prix du pétrole devrait reprendre un cours normal et revenir à l’équilibre en 2017.

Malgré ces signes encourageants de reprise du marché du pétrole, l’AIE reste prudente car la baisse du cours du dollar explique également la hausse du prix du pétrole.

Pour aller plus loin :