Baisse des prix du pétrole : le Venezuela s'effondre

19 février 2016 - Actualités du fioul

Alors que le prix du baril de pétrole est à son niveau le plus bas depuis 12 ans, le Venezuela doit faire face à une crise économique majeure. Fioulmarket revient pour vous sur les conséquences de la baisse du prix du pétrole sur ce pays d’Amérique du Sud.

La situation au Venezuela

La baisse du prix du pétrole à laquelle assiste le monde depuis maintenant plusieurs années a engendré une situation de crise inédite depuis 30 ans au Venezuela.

Une économie principalement pétrolière

Le Venezuela détient les plus importantes réserves pétrolières au monde : le pays obtient 96 % de ses devises grâce au pétrole. L’importante baisse du prix du pétrole (moins de 30$ le baril de brut) impacte directement l’économie du Venezuela, dont les recettes ont chuté de 70 % et qui accumule des dettes commerciales estimées à environ 12 milliards de dollars.

D’après l’économiste Asdrubal Oliveros, si le prix du baril stagne cette année, le pays terminera 2016 avec un déficit de liquidités de 27 milliards de dollars. Le FMI, lui, envisage une chute de 8% du PIB vénézuélien cette année.

Quelles conséquences au quotidien ?

La crise économique que traverse le Venezuela a des conséquences directes sur la population. En effet, les habitants du pays connaissent l’une des plus grandes inflations au monde, avec une hausse de 141,5% sur un an en septembre. Les produits de première nécessité, eux, viennent à manquer : pour acheter du riz, du café ou de la farine, les Vénézuéliens sont contraints de faire la queue durant des heures devant les magasins.

Rôle de l’Opep dans la situation au Venezuela

L’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), menée par les pays du Golfe, refuse de baisser sa propre production de pétrole afin de contrer l’essor du pétrole de schiste en provenance des Etats-Unis. Cette surproduction combinée à une stagnation de la demande est à l’origine de la baisse des prix du pétrole au niveau mondial. Mais, contrairement aux pays producteurs arabes, le Venezuela n’a pas les ressources nécessaires pour subir une « guerre géopolitique contre le pétrole ».

Baisse des prix du pétrole : quelles solutions pour le Venezuela ?

Pour retrouver une économie plus sereine et sortir de la crise, le Venezuela dispose de plusieurs solutions.

Freiner la chute des prix

Pour tenter de redresser la situation de son pays, le président vénézuélien Nicolás Maduro a proposé aux pays de l’Opep une réunion extraordinaire : le but de cette réunion est de trouver une stratégie collective afin de ralentir la baisse des prix du pétrole. En effet, pour s’en sortir, le Venezuela aurait besoin d’un baril vendu à 80$ : un montant jugé impossible à atteindre cette année.

Repenser l’économie du pays

Autre solution possible pour limiter les conséquences de la baisse des prix du pétrole : passer d’un modèle économique basé sur la rente pétrolière à un modèle fondé sur la production. Pour réussir ce changement, des réformes drastiques et peu populaires seraient nécessaires, notamment concernant l’essence, qui, en raison de fortes subventions, est vendue au prix le plus bas au monde au Venezuela (0,015$ le litre).

Pour aller plus loin :