Baisse du prix du pétrole : l’OPEP prend à nouveau position

30 mars 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Le 28 novembre dernier, l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) décidait de maintenir sa production de baril de pétrole afin de ne pas perdre ses parts de marché. Cette décision, loin d’être anodine, a joué un grand rôle dans la poursuite de la baisse du prix du pétrole.
À l’occasion d’une récente conférence à Riyad, l’OPEP a de nouveau pris position concernant la baisse du prix du pétrole, appelant à un effort collectif. Zoom sur les déclarations du ministre du pétrole saoudien.

 l’OPEP prend à nouveau position

La baisse du prix du pétrole est évaluée à au moins 50% depuis le mois de juin 2014 et ce début d’année 2015 n’annonce toujours pas de phase de stabilisation ou de reprise.

Comme en novembre 2014, l’OPEP a fait savoir qu’elle ne réduirait pas sa production de pétrole dans le but de faire remonter les prix de l’or noir. Le ministre du pétrole en Arabie Saoudite, Ali al-Nouaïmi, annonçait il y a peu que la production au sein de son pays se chiffrait à 10 millions de barils par jour, soit un peu plus qu’en février, mois au cours duquel la production atteignait 9,85 millions de barils par jour.
Si le ministre saoudien reconnaît que la baisse du prix du pétrole prolongée est difficile pour tous les pays producteurs de pétrole, il a également indiqué que des efforts devaient être fournis par tous les acteurs concernés, qu’ils soient membres de l’OPEP ou non. L’organisation refuse d’être le seul acteur à agir pour interrompre la baisse du pétrole et mettre un terme à cette crise qui paralyse le secteur pétrolier depuis presque un an.

Le ministre a également ajouté que cet effort collectif était indispensable dans la mesure où l’OPEP ne représenterait qu’une part de 30% sur l’ensemble des producteurs mondiaux. Il n’est pas envisageable pour l’organisation de supporter les coûts consécutifs à une baisse de production unilatérale.

On notera par ailleurs que les quelques rencontres organisées avec les acteurs du secteur n’ont pas permis d’aboutir à des solutions satisfaisantes.

Bon à savoir :La baisse prolongée des prix du pétrole est globalement favorable pour les ménages achetant des produits issus du raffinage du pétrole, comme le fioul domestique. Profitez des prix actuels pour commander votre combustible et finir la saison de chauffage à petit prix.
Pour connaître le bon moment pour commander votre fioul domestique, n’hésitez pas à suivre régulièrement l’évolution des prix sur fioulmarket.fr. 

Pour aller plus loin :