App/hinclude.html.twig

Baisse des prix du pétrole : quelles causes et quelles conséquences?

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 03/12/2021 à 15h21 mis à jour le 27/12/2021 à 17h22

Les cours du pétrole chutent depuis quelques semaines. Logiquement, le prix du fioul est en forte baisse. Il s’établit à 966 euros les 1 000 litres, soit 35 euros de moins que lundi. Il est temps de remplir vos cuves à l’approche de l’hiver !

Baisse des prix du pétrole

Les cours du pétrole en forte baisse depuis un mois

Les cours du pétrole sont très volatiles ces derniers jours. Ils ont du mal à se remettre de la lourde chute du vendredi 26 novembre, journée noire au cours de laquelle ils ont lâché 13,06 % pour le baril de WTI (68,15 dollars) et 11,55 dollars pour celui de Brent de la mer du Nord (72,72 dollars).

Depuis, ils ne cessent de jouer aux montagnes russes : hausse lundi 29 et mardi 30 novembre, repli mercredi 1er décembre et légère reprise jeudi 2 décembre. Le prix du baril de Brent s’élevait à 69,67 dollars (+1,16 % par rapport à la veille) et celui de WTI américain à 66,50 dollars (+1,41 %). Cependant, depuis le sommet atteint le 9 novembre, les cours ont glissé de 16 à 20 %.

> À lire aussi : Pourquoi le prix du pétrole devrait baisser en 2022 ?

Pourquoi les cours du pétrole chutent-ils ?

Plusieurs facteurs expliquent cette forte baisse de l’or noir. Tout d’abord, le variant Omicron du virus de la COVID-19, détecté en Afrique du Sud et qui commence à se répandre dans les autres pays, engendre de l’inquiétude et laisse présager de nouvelles restrictions de déplacements, des confinements ou d’autres mesures. Par ailleurs, pour faire face à la flambée des prix du pétrole qui a précédé cette chute, plusieurs pays consommateurs de pétrole, à commencer par les États-Unis, ont décidé d’ouvrir leurs stocks stratégiques de pétrole afin d’augmenter l’offre et faire baisser les prix.

Or, jeudi, les pays de l’OPEP, qui voient d’un mauvais œil cette décision, ont décidé de maintenir leur politique de hausse progressive de la production de pétrole (+ 400 000 barils par jour). Une décision qui va à l’encontre de ce que certains analystes avaient imaginé, à savoir que les pays exportateurs de pétrole mettraient un terme à cette hausse progressive de la production. Rappelons que cette stratégie avait été décidée en mai 2021 afin de répondre prudemment à l’augmentation de la demande. L’OPEP avait choisi, au début de la crise sanitaire, de fermer les robinets afin d’éviter que les cours du pétrole ne s’effondrent.

> À lire aussi : L’OPEP + s’accorde sur une légère hausse de la production.

Le prix du fioul suit la tendance à la baisse du pétrole

Face à cette chute des prix du pétrole, celui du fioul est également en baisse ! Vendredi 3 décembre, il s’établissait, en moyenne, à 966 euros les 1 000 litres. C’est beaucoup moins que lundi, où il était à 1 001 euros les 1 000 litres, et très loin du record de la semaine du 25 octobre, où il avait atteint 1 034 euros les 1 000 litres.

Les prix du fioul étant relativement bas, il est donc temps de remplir les cuves de votre chaudière ! A fortiori à quelques jours de l’hiver…. Les bénéficiaires du chèque énergie pourront, en outre, utiliser la rallonge de 100 euros qui leur est accordée pour faire face à la flambée des prix de l’énergie. Cette bonne nouvelle devrait arriver dans leur boîte aux lettres d’ici Noël.

> À lire aussi : Prix du fioul domestique : semaine du 27 décembre 2027

 

> À lire aussi : Comment choisir son fioul domestique ?

~~debut_liens_preview~~
https://www.fioulmarket.fr/actualites/le-fioul-2e-energie-la-moins-chere-du-marche-en-2020 https://www.fioulmarket.fr/actualites/quelles-sont-les-decisions-prises-lors-des-reunions-de-l-opep https://www.fioulmarket.fr/actualites/comment-les-negociations-entre-membres-de-l-opep-influent-sur-le-marche-du-petrole
~~fin_liens_preview~~