Lexique fioul de Q à Z

Partager
 

Le lexique du fioul : le vocabulaire de Q à Z

  • Stabilité 

La stabilité du fioul se définit comme son aptitude à garder ses caractéristiques et ses performances initiales lors du transport et du stockage. Le fioul est un produit fossile et certains de ses constituants peuvent se dégrader dans le temps sous l’action de facteurs oxydants ou déstabilisants comme la lumière du jour, la chaleur, le contact avec de l’oxygène et/ou avec d’autres matières oxydées et la présence d’eau et d’impuretés organiques étrangères. L’instabilité se traduit par un noircissement du produit et par la formation de gommes et de sédiments qui finissent par se retrouver dans le fond des citernes de stockage. Elle peut être la cause de problème d’encrassement et de colmatage des filtres et des gicleurs.

Le Fioul de Qualité Supérieure de fioulmarket.fr garantie une meilleure stabilité à l’oxydation grâce à une additivation spécifique.

  • Température Limite de Filtrabilité (TLF)

La TLF est un indicateur de l’opérabilité à froid des matériels et des moteurs (groupes électrogènes), mesurée sur des filtres à 45 microns.

  • Teneur en eau

Le fioul est normalement exempt d’eau. Il est possible toutefois de trouver de très faibles quantités d’eau sous forme d’eau dissoute. 
La solubilité d’eau dans le fioul est dépendante de la quantité d’eau présente et de la température du mélange.

  • Teneur en soufre

La teneur en soufre est limitée pour des raisons environnementales et en particulier, le souci de la réduction des émissions de SO2. Une faible teneur en soufre contribue ainsi au bon fonctionnement (≤ 0.1%).

  • UFIP

L’Union Française des Industries Pétrolières est un syndicat professionnel qui rassemble les entreprises exerçant en France une activité dans l’un des trois grands secteurs de l’industrie pétrolière : exploration et production de pétrole et gaz naturel, raffinage et distribution.

  • Viscosité 

La viscosité d’un liquide est l’indicateur de sa résistance au pompage ou à l’écoulement au travers d’un tuyau. La viscosité varie avec la température, plus la température est basse, plus le fioul risque de se figer.  

Partager