Les caractéristiques du fioul

Partager
 

Le fioul est un combustible au même titre que le charbon, le gaz et le bois. Dégageant de l’énergie en brulant, il est principalement dédié au chauffage.

Sa composition lui confère des caractéristiques qui lui sont propres.

Le fioul domestique doit répondre ainsi à certaines normes administratives garantissant une qualité standard.

Sa couleur rouge est due à l’ajout d’un colorant spécifique permettant aux douanes de tracer l’utilisation de ce produit aux conditions de taxation et d’utilisations particulières.

Les principales caractéristiques

Différentes caractéristiques permettent de garantir la bonne qualité du fioul.

Les Fiouls de Qualité Supérieure offrent une meilleure résistance au vieillissement et ainsi les risques de pannes de chaudière sont plus faibles.

Les pièces métalliques de votre chaudière peuvent subir une corrosion due à la présence d’eau. Un agent anti corrosion est présent dans le fioul de qualité supérieure.

Un fioul résistant au froid permet un meilleur stockage du produit, ainsi qu’une meilleure protection de vos canalisations extérieures.

Une odeur forte et une couleur rouge foncé peuvent signifier un produit de mauvaise qualité. En effet, il peut y avoir une présence de bactéries dans l’eau, une oxydation trop prononcée ou une présence trop importante de sédiments.

La qualité de combustion varie selon la qualité du fioul. Une combustion incomplète augmente la consommation.

Il existe deux normes pour caractériser le fioul domestique, les normes administratives imposées par l’état et les normes intersyndicales établies par la chambre syndicale des pétroliers-raffineurs. Cette dernière s’engage à garantir un fioul ayant des normes strictes.

La composition du fioul

  Normes administratives Normes intersyndicales
Masse volumique à 15°C  

≤ 880 kg/m3

Viscosité à 20°C

≤ 9.5 mm2/s

≤ 7.5 mm2/s

Teneur en souffre

≤ 0.1% en masse

Point éclair

Compris entre 55°C et 120°C

Teneur en eau

≤ 200 mg/kg

Point de trouble

≤ + 2°C

Stabilité à l’oxydation

≤ 25 g/m3

Point d’écoulement Compris entre -3°C et -6°C ≤-9°C
TLF

≤- 4°C

 

Partager